Fox, Nadine & Fernand

Les animaux avant tout !

By

Adopter une tortue : ce qu’il faut savoir

Souvent, on choisit d’adopter une tortue en se disant que cet animal est moins encombrant et moins bruyant qu’un chien.

Pourtant, comme pour n’importe quel autre être vivant, la tortue nécessite que l’on prenne soin d’elle.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur l'adoption de la tortue,   afin de prendre soin d'elle.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’adoption de la tortue, afin de prendre soin d’elle.

Réfléchissez avant d’adopter

Chaque année, notamment au cours de l’été, la société 30 millions d’amis met en place des campagnes d’affichages visant à sensibiliser les français à l’abandon des animaux.

Immédiatement, quand on parle d’abandon on pense aux chiens et chats. Pourtant, tous les animaux domestiques sont concernés par cet acte barbare, y compris les tortues que certains n’hésitent pas à relâcher dans la nature ou dans les WC.

Une tortue grandit avec le temps

La tortue est minuscule lorsque qu’elle est bébé. Mais à l’âge adulte, sa taille va augmenter. Il est donc nécessaire de lui trouver un aqua-terrarium ou un terrarium (selon qu’il s’agisse d’une tortue terrestre ou d’une autre d’eau douce) adapté à sa taille. Vous en trouverez sur les sites spécialisés.

On ne doit pas attraper de tortues sauvage, ni rejeter de tortues domestiques dans la nature

Parfois, en raison de la proportion de la tortue à grandir, il arrive que des propriétaires décident de relâcher celle-ci dans la nature. Ce n’est pas un acte anodin!

De telles actions ont déjà failli faire disparaitre certaines espèces de tortues européennes, menacées par la venue soudaine de tortues de Floride monumentales et omnivores.

Ces dernières s’attaquaient alors à la faune et la flore sauvage, ainsi qu’aux tortues locales, allant même jusqu’à menacer d’extinction certaines espèces. Aujourd’hui, il est interdit d’acheter ou de vendre des tortues californiennes en France.

Il est également interdit de rapporter chez soi une tortue trouvée dans la nature, car elle peut être protégée et a besoin de continuer à vivre dans son milieu naturel.

La tortue est un animal solitaire

La première cause d’accident chez les tortues domestiques, vient des chiens. Il arrive qu’un chien confonde une tortue avec un os. Evitez donc de laisser votre tortue à proximité de votre chien.

Cependant, la tortue n’aime pas non plus ses congénères. Elle est tout à fait capable de vivre seule sans avoir besoin d’une autre de ses camarades à ses côtés. Au contraire, cela peut la stresser!

Il faut posséder un permis pour adopter

Si il est possible de tatouer ou pucer la plupart des animaux, ce n’est pas le cas avec une tortue. Pour revendiquer le fait que vous soyer propriétaire de votre tortue, il vous faut demander un permis à la direction départementale de Protection des Populations (DDPP).

Il s’agit d’un permis obligatoire et gratuit, qui vise à protéger l’environnement et à éviter le commerce illégal de tortues, dont certaines sont en voie d’extinction.

En effet, bien qu’il soit désormais possible d’adopter un tortue Hermann (la race principale de tortue que l’on trouve en animalerie), l’adoption est encore très réglementée. Pour en savoir plus, je vous invite à regarder en replay l’émission Animaux Domestique, « Comment bien élever sa tortue » en cliquant ici.

La tortue hiberne quand il fait froid

Ce processus fait partie de la vie de la tortue. En ne la laissant pas hiberner, on peut menacer sa vie.
Dans la nature, la tortue irait se réfugier sous terre. Pensez donc à ajouter une cachette sous laquelle elle pourra se réfugier dans votre aqua-terrarium.

La tortue est un reptile qui ne sait pas réguler sa température seul

La tortue a besoin d’une lampe à UV spécialisée (on en trouve en animalerie). Cela lui permet de synthétiser la vitamine D nécessaire à la réalisation de son squelette et de sa carapace.

De même, la tortue a besoin d’un coin ombragé sous lequel elle pourra s’abriter rapidement.

Il faut également veiller à donner un petit bac d’eau propre aux tortues terrestres, et évidemment, un large espace aquatique aux tortues d’eau douce!

Nourrir sa tortue

Il existe différentes sortes de tortue. Certains sont carnivores, d’autres herbivores, et d’autres omnivores.
Vérifiez bien quel est le régime alimentaire de la tortue que vous souhaitez adopter.

Un dernier conseil : ne laissez pas votre tortue entre deux pièces, où il pourrait se produire des courants d’air, car celles-ci son sujettes aux coups de froid.

Maintenant que vous savez tout sur l’adoption des tortues, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’adoption des serpents.

2 Responses to Adopter une tortue : ce qu’il faut savoir

  1. Charlie says:

    J’ai une tortue qui a 10 ans, elle est dans le jardin, elle a une petite cabane avec une lampe UV que le vétérinaire m’a conseillé de lui mettre. On lui donne de temps en temps des pommes et de la laitue !

  2. Mélissa says:

    Bonjour !
    Je viens de lire votre article, il est très fournit en informations et je pense que je vais prendre une tortue, ça m’a donné envie d’en adopter une.
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *