Fox, Nadine & Fernand

Les animaux avant tout !

Par

Equitation : quelles sont les caractéristiques d’une bonne selle western ?

Quels sont les attributs d’une bonne selle western équestre ?

La selle western, aussi appelée selle américaine, est destinée à la pratique de l’équitation western. Cette discipline était avant tout une équitation de travail pratiquée dans les ranchs par les cow-boys au XIXe siècle, dans l’ouest américain. Elle est aujourd’hui également une équitation de loisir et de compétition. Passons en revue les caractéristiques d’une bonne selle western.

Selle à cheval western : définition

La selle western trouve ses origines dans l’ouest américain, elle a été conçue pour les longues journées à cheval des cowboys accompagnant le bétail. Les selles western sont donc parfaites pour la randonnée. On l’appelle aussi selle américaine.
On reconnait la selle western à sa forme atypique et son pommeau proéminent. Comme pour une selle classique, elle doit s’adapter au physique du cheval et à celui du cavalier. Contrairement à ce que l’on peut voir dans les films de western, le cavalier adopte une position classique sur une selle western reste classique. Les talons sont sous les fesses et les jambes ne sont pas envoyées vers l’avant par la selle.

Choisir la bonne selle western ?

Une bonne selle western doit parfaitement s’adapter à votre cheval. Votre selle western doit assurer un bon confort au cavalier et à son cheval car il est essentiel de prendre soin de ce dernier. Quelques points sont importants pour choisir la bonne selle western.

prendre soin de son cheval

Il faut connaître la hauteur et la largeur de l’espace ouvert entre le dos de votre cheval et la selle ainsi que la longueur de son dos. Ces dimensions vous permettront de choisir la bonne selle pour votre cheval. Si la selle est trop étroite, le cheval sera pincé. À l’inverse, un espace est trop important exercera une pression supplémentaire sur le dos de votre cheval.

Le pommeau et le troussequin doivent être au même niveau lorsque la selle est installée sur le dos du cheval. Un troussequin ou un pommeau incliné vers l’avant ou l’arrière sont le signe que la selle n’est pas correctement équilibrée. Ce déséquilibre exercera à la longue une pression supplémentaire sur le dos du cheval.

Faites sortir votre cheval pour qu’il se tienne sur un sol plat, puis vérifiez l’équilibre de la selle. La largeur de l’arçon affecte également l’ajustement d’une selle western. Toutes les selles western ne sont pas conçues avec un arçon de même taille. Contactez un fabricant de selles pour connaitre la taille d’arçon qu’il vous faut.

Veillez également à ce que les étriers ne soient pas trop avancés ou reculés. S’ils sont situés trop loin en arrière, le haut de votre corps s’inclinera vers l’avant. Mais s’ils sont trop avancés, votre corps basculera vers l’arrière du cheval.

Asseyez-vous sur la selle et levez-vous dans les étriers pour vérifier l’équilibre de votre corps qui ne doit tomber ni en avant ni en arrière. Vous devez également pouvoir placer trois doigts à l’avant et à l’arrière de votre selle. Si vous ne pouvez pas, la selle n’est pas parfaitement adaptée.
Vous trouverez sans doute celle qui vous convient sur le site Equip’Horse, qui propose des selles de qualité.

Quel est le poids d’une selle western ?

Le poids d’une selle western dépend principalement du matériau utilisé pour sa fabrication. Les selles les plus légères en synthétique ou en plastique ne pèsent que 7 kg. Les selles en cuir en cuir sont les plus lourdes mais sont aussi celles qui offrent la meilleure qualité et la meilleure durabilité. Le poids moyen d’une selle western en cuir se situe entre 15 et 25 kg. En comparaison, les selles anglaises pèsent entre 6 et 10 kg. Mais une selle lourde n’est pas un problème pour les chevaux car la répartition du poids est plus uniforme sur une selle western, en raison de la surface de contact plus large.

Comment mesurer la taille pour une selle western ?

Il existe quelques règles générales pour déterminer la bonne taille de selle pour le cavalier.
Toutes les selles western sont fournies avec une taille de siège standardisée. La taille du siège est déterminée en mesurant simplement la distance entre la base de la corne et le milieu supérieur du troussequin. Cette distance est reportée sous la forme d’une taille de 12 à 17 pouces. Pour avoir une idée générale des tailles de selle western :

• Pour les jeunes : 12 à 13 pouces ;
• Pour un adulte de petite taille : 14 pouces ;
• Pour un adulte de taille moyenne : 15 pouces ;
• Pour un adulte de grande taille : 16 pouces ;
• Pour un très grand adulte : 17 pouces.

D’autres éléments influencent l’ajustement d’une selle western comme la profondeur du siège, la pente du siège, etc. Aucune de ces mesures n’étant normalisée, la seule façon de déterminer si une selle western vous convient est de l’essayer en vous asseyant dessus.

Comment apprendre la monte western ?

La monte western fait appel à des codes, à la voix, au poids du corps, à une notion de confort pour le cheval. Elle a pour vocation de simplifier l’existence de l’animal et de son cavalier et requiert un matériel adéquat.
Si vous souhaitez vous initier à cette discipline de l’équitation, rendez-vous dans une structure où l’on pourra vous expliquer ce en quoi consiste l’équitation western. Vous côtoierez des chevaux maîtres d’école, un formateur vous enseignera les bases dans un premier temps à pieds. Après quelques heures en immersion, vous saurez si vous souhaitez poursuivre ou non.

À l’issue de plusieurs cours ou stages, vous déciderez peut-être d’approfondir vos connaissances. Il est alors temps de passer à l’apprentissage de la monte western. Il serait intéressant de partager avec votre nouvel enseignant les raisons qui vous poussent à vous tourner vous et votre cheval dans cette discipline. Les méthodes de l’école western étant en principe universelles, votre compagnon devrait sans trop de difficultés pouvoir s’y initier. De la patience et une petite dose de remise en question seront les bienvenues les premiers temps. Effectuer une transition de l’équitation classique à l’équitation western demande de fournir des efforts pour déshabituer votre cheval de réflexes et de réponses à des stimulis desquels il était coutumier pendant de nombreuses années. Tout doucement, après un très long travail à pieds, vous vous familiariserez avec un nouveau harnachement. Les chances sont grandes pour que vous et votre monture trouviez un nouvel équilibre dans cette nouvelle aventure.