Fox, Nadine & Fernand

Les animaux avant tout !

By

Comment prévenir une maladie de chien ?

Un chien en bonne santé est un chien heureux. Du coup, lorsqu’il perd l’appétit ou l’envie de jouer, il couve surement quelque chose. Heureusement que lorsque quelque chose cloche, nos chiens ont l’habitude de hurler ou de gémir. Mais ce n’est pas toujours le cas pour tous les chiens. Comment reconnaitre un chien malade ? Quels sont les signes alarmants et les symptômes à détecter ? Nous vous offrons, aujourd’hui, quelques conseils utiles et à appliquer dans la vie quotidienne.

chien1

Comment reconnaitre un chien malade ?

               Le chien ne mange plus, il se cache et recherche beaucoup d’attention ? Il couve sûrement quelque chose. Mais comment en être sûr ? Voici quelques étapes que vous devez suivre :

               D’abord, vérifiez sa température. Pour cela, vous devez induire un thermomètre digital de gras. Vous pouvez ensuite l’introduire dans son rectum. En effet, c’est le seul endroit qui donne une température exacte. Normalement, le thermomètre doit indiquer une température de 38, 5 °C. Si ce n’est pas le cas, votre toutou est malade.

               Les muqueuses peuvent indiquer l’état de votre chien. Pour le vérifier, vous devez tirer sur la paupière inférieure de son œil. Si celle-ci est blanche ou jaune, il y a quelque chose qui cloche. Le blanc indique un manque de globules rouges, le jaune une maladie du foie. Vous devez aussi savoir que le chien a une troisième paupière, si celle-ci est invisible, le chien a sûrement des vers ou une affection intestinale. Dans tous les cas, il est malade.

               Un chien malade se reconnait aussi par l’état de son abdomen. Pour cela, vous devez mettre une main de chaque côté de son ventre. Faites attention, car ce geste doit se faire calmement et doucement, pour que le chien ne souffre pas. Si l’abdomen est dur, le chien va être constipé. S’il est gros, le chien a sûrement des vers.

               En tant que bon maitre, vous devez aussi prêter attention aux déjections de votre chien. Si son urine est trouble ou foncée, vous devez le prélever à l’aide d’un coton, afin de le faire analyser au plus vite par un vétérinaire. Pour les selles, vous pouvez utiliser un Sopalin.

               Examinez également son pli de peau en saisissant délicatement la peau de son cou, avant de le relâcher. Ce geste vous permet de détecter une déshydratation. Si sa peau reprend place, il n’est pas déshydraté. Par contre si le pli reste, il l’est. Si c’est ce deuxième cas qui se présente, donnez-lui de l’eau à la seringue.

Vaut mieux prévenir que guérir

               Pour garder votre chien en bonne santé, faites en sorte de lui donner une alimentation saine, une hygiène de vie répondant aux normes et une prévention médicale adéquate.

               Si vous lui apportez des soins réguliers, l’état de santé de votre toutou sera stable et parfait. Pour cela, vous devez appliquer quelques méthodes pour pouvoir l’examiner tranquillement.

               Si votre chien se laisse facilement tenir et manipuler, tenez-le doucement par la bouche, ensuite la peau du cou. De cette manière, vous pourrez l’inspecter calmement et dans tous les moindres détails.

               Par contre, si c’est un chien agité, utilisez une muselière. Cette technique préventive le calmera à coup sûr. Vous n’avez pas besoin d’en acheter un dans une boutique spécialisée, une lanière de tissu suffira. Pour l’installer, faites un nœud au-dessus de sa mâchoire, et croisez-le en dessous de sa mâchoire. Enfin, attachez ce lien derrière ses oreilles.

               Vous pouvez ensuite procéder à des examens courants.

  • Examinez ses yeux pour connaitre son état de santé. Pour cela, tirer délicatement la paupière inférieure, vers le bas. Si sa conjonctive est rosée, tout est normal.
  • Examinez son ventre, plus précisément son abdomen. Un chien en parfaite santé doit avoir un ventre indolore et mou.
  • Enfin, l’inspection de son pelage, qui est une étape obligatoire. S’il a des parasites, ils se trouveront généralement entre ses coussinets ou sous ses assailles ou encore au bas de son dos.
  • chien-astuces

En cas de maladie, comment lui donner un médicament ?

               Après avoir vu des signes anormaux, vous avez décidé d’emmener votre chien chez un vétérinaire. Durant la visite, ce dernier vous a conseillé un médicament. Jusque-là ce n’est pas encore un problème. Sauf que lorsque vous arrivez à la maison, quelque chose cloche : vous ne savez pas comment lui administrer ce médicament. Si c’est le cas, ne paniquez pas, car nous avons listé les méthodes que vous devez adopter.

               Si c’est un comprimé, il faut d’abord que vous le teniez entre votre pouce et votre index. Ensuite, ouvre la gueule du chien en pressant les commissures de ces lèvres. Une fois ouverte, mettez le comprimé au fond de sa gorge, refermez rapidement sa gueule et massez délicatement sa gorge. Si c’est trop difficile pour vous, glissez le comprimé dans un morceau de viande ou de fromage. Toutefois, cette alternative nécessite une vérification fréquente, car parfois il le garde dans sa bouche.

               Si le médicament est liquide, mettez-le dans une seringue sans aiguille. Ensuite, placez-le sur les commissures de ces lèvres, pour éviter des mordillements. Inclinez sa tête en arrière tout en le tenant par la peau de son cou. Si vous suivez bien ces étapes, il devrait ouvrir automatiquement sa bouche. C’est l’occasion d’introduire le produit.

               Certains médicaments sous forme de sucre, sont très faciles à digérer. Il est donc conseillé pour les chiens assez difficiles. Toutefois, ce terme ne définit que la présentation des médicaments, car ils ne contiennent aucunement du sucre. Par conséquent, ces médicaments ne nuisent pas à la santé de nos chiens.

               Pour un lavement, introduisez une canule de poire dans son rectum et videz le contenu petit à petit dans son intestin. Une fois sortie, resserrez bien sa queue entre ses pattes, pendant 10 minutes au moins.

               Si c’est un médicament sous forme de suppositoire, vous devez l’introduire dans son rectum, puis serrer bien fort sa queue entre ses pattes, durant quelques minutes.

One Response to Comment prévenir une maladie de chien ?

  1. Sandrine says:

    « Vaut mieux prévenir que guérir », je suis tout à fait d’accord. Et si vous avez la chance d’appliquer encore ces quelques préventions, je vous conseille de ne pas attendre. Avoir un chien malade déchire le cœur. Je viens de perdre le mien, il y a deux mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *